Re:incarnation

Ajouter aux favoris

Le plateau nu contraste avec les couleurs pétillantes de leurs costumes et leur joie de vivre communicative.
Sur scène, dix jeunes danseurs venus des quatre coins du Nigéria évoluent au rythme de la musique jouée
en direct. Formée à l’école de la vie et inspirée par le groove de la ville de Lagos, cette nouvelle génération
de danseurs d’afrobeat revisite le dancehall, le hip-hop et la funky house de toute son âme et sa fougue. Dans une création collective, avec le chorégraphe Qudus Onikeku en chef de file, ils incarnent au présent les danses venues du Ghana et du Nigéria dans les années 60-70. Chargées de luttes passées ou actuelles et fruit
de cinq années de recherches autour de la mémoire corporelle menées par le chorégraphe, ces danses ouvrent les possibles quant au temps et à l’espace. Avec la Ré:Incarnation (naissance, mort, renaissance) comme ligne conductrice, cette pièce invente un vocabulaire chorégraphique contemporain porté par une nouvelle génération de danseurs ambassadrice de la culture noire, si joyeuse, pure et intransigeante. La relève est assurée et ne manque pas d’énergie !

    Nous contacter par e-mail

    Envoyer un message par e-mail aux équipes de Montagnes De Normandie en remplissant le formulaire ci-dessous :